Phytotherapie

Les plantes accompagnent les êtres humains depuis toujours

La phytothérapie commence dans l’assiette avec les plantes nourrissantes. Indispensables, elles
augmentent la vitalité et se consomment en grande quantité sans risque de toxicité.
Certaines plantes renforcent plus particulièrement le système nerveux. Ce sont les plantes
tonifiantes. Leur usage régulier est possible en les choisissant selon la constitution naturopathique.

Les plantes drainantes constituent une autre catégorie d’usage. Elles peuvent provoquer des
effets secondaires. Utilisées avec prudence sous forme de cure, adaptées à la constitution

naturopathique, elles constituent une méthode d’accompagnent aux autres techniques de détoxication-détoxination.

Les plantes toxiques sont employées sous forme de médicaments symptomatiques ou parfois de
terrain. Le bilan risque-bénéfice est à déterminer soigneusement par le phytothérapeute. Je ne
propose ces plantes qu’à dose homéopathique car dès la dilution 7CH on ne trouve plus de molécules dans ces médicaments qui agissent sur le plan quantique.

L’alimentation, les super-aliments, les tisanes de simples, les tisanes composées, les huiles
essentielles, les teintures mères, l’homéopathie, les Fleurs de Bach, constituent l’essentiel de mes outils en phytothérapie.